Tous les Articles


writing-1524065_640

Retrouvez ici tous les articles parus

 

 

 

 

Les épices et leurs propriétés :

Les épices sont connues depuis des millénaires, leurs utilisations étaient d’abord médicales avant de parfumer les plats. Nos ancêtres avaient compris leurs bienfaits. Elles remplaçaient avantageusement le sel, très cher à l’époque.
Leurs propriétés sont nombreuses, outre leur parfum qui déjà stimule l’appétit, détend, elles nous apportent beaucoup au quotidien quelle que soit la forme utilisée : fraîche, séchée, poudre ou en Huile Essentielles. Leurs propriétés peuvent varier mais elles seront toujours efficaces. On notera qu’elles sont souvent anti-bactériennes, anti-virales, anti-inflammatoires ou anti-oxydantes, voilà déjà des qualités intéressantes pour se soigner sans en avoir l’air et surtout prévenir les maladies. Des études récentes constatent de plus en plus leurs bienfaits, alors autant en profiter.
Voici un aperçu de leurs propriétés :
  • Système digestif : Le romarin, la cannelle, le cerfeuil (riche en fer, magnésium et vit C), le thym, l’aïl, l’anis vert, fenouil, menthe poivrée, gingembre, clous de girofles, la sauge, la mélisse… toutes ces plantes dont on utilise soit la feuille, la plante entière ou les graines aident le système digestif dans son processus s’il est défaillant pour cause de gros repas par exemple. Elles sont anti-bactériennes, anti-virales, apéritives, carminatives…
  • Appareil rénal : l’oignon, genévrier, persil, cumin, diurétiques le plus souvent
  • Système reproducteur et hormonal : la sauge et muscade emménagogue, le safran, romarin, persil (anti-laiteux), l’aneth (galactogogue),
  • Système respiratoire : lavande, thym, cannelle, curcuma, romarin, origan, le raifort, cardamome, paprika (expectorant)
  • Système circulatoire : l’aïl, curcuma et cannelle abaissent le mauvais cholestérol, piment de Cayenne vasodilatateur et stimule coeur, le raifort, cardamome, le gingembre pour sa teneur en fer, paprika diminue les risques cardiaques
  • Système immunitaire : curcuma, cannelle, thym, coriandre,
  • Système musculo-squelettique : aïl, lavande (en friction), cardamome en HE pour les douleurs musculaires
  • Etat émotionnel : Coriandre pour les insomnies, lavande, basilic, badiane ou anis étoilé pour les états mélancoliques, légères déprimes. L’aneth pour stimuler la concentration et la mémoire.
Voilà, ce n’est qu’un petit aperçu de certaines épices et aromates et de leurs bienfaits. A vous maintenant de les utiliser quotidiennement dans vos plats et desserts. Variez les, mélangez les tout comme votre alimentation. Et bien sur achetez les bio si possible ou ramassez les !
Voici un site que je vous conseille et si vous êtes sur la région bordelaise, ils sont sur les marchés (Libourne, St Médard, Bordeaux …). Les produits sont de qualités.
 Sélectionneur d’épices : http://www.sacrefrancais.fr/index.p…

Baccalauréat, partiels, et autres examens :

Voici quelques règles simples pour bien vous préparer aux examens.

1- Le sommeil : On ne le dira jamais assez mais il est vraiment très important d’avoir un sommeil de qualité. C’est un des facteurs avec la nutrition, de réussite (évidemment il faut réviser aussi) il permet de bien mémoriser. Je sais que pour bon nombre d’adolescents leur horloge biologique est un peu perturbée avec ces satanées hormones. Malgré tout essayer de respecter celle-ci en vous couchant à heure régulière et levez vous dès que vous êtes réveillés, n’attendez pas en vous disant “allez j’ai bien bossé hier je peux dormir encore un peu..”quitte à faire une sieste d’une-demie heure l’après midi si vous êtes vraiment fatigués. On respecte ces horaires toute la semaine y compris le week-end. Vous pouvez vous autoriser un décalage d’une heure en fin de semaine, mais pas plus.

2- L’alimentation : Faire la part belle aux légumes, fruits et légumineuses et préférez les viandes maigres plus faciles à digérer surtout le soir et les jours d’examens. Ce n’est pas le moment d’avoir un coup de barre à cause d’un repas trop copieux ou trop gras. Jetez vous sur les aliments riches en omégas 3 comme les poissons gras, les crevettes mais aussi les légumes secs riches en minéraux, les fruits pour leurs vitamines et pour leurs sucres rapides, tous vont vous éviter les coups de pompe et vous aider à mieux vous concentrer et à garder votre esprit vif.

3- La collation : Il faut en prévoir une car certainement le matin de l’examen, vous petit-déjeunerez peu pour cause de ventre noué. Il serait bête de perdre en sérénité suite à l’oubli d’une collation. Alors emportez avec vous un fruit facile à manger (banane ou pomme) c’est mieux qu’un fruit tout dégoulinant surtout sur votre copie ! Des fruits secs aussi, c’est même l’idéal si vous les aimez : abricot, banane, noix de coco, ananas, raisins secs, baies de goji…associés aux fruits à coques : amandes, noix, pistaches, cajous, .. cela donne un super cocktail et sans se salir les mains.

4- S’hydrater : Penser à bien boire tout au long de la journée. Évitez les cafés et thés tout au long de la journée. Certes ils réveillent mais risquent de vous empêcher de vous endormir le soir, déjà que vous avez du mal. Préférez l’eau plate mais pas gazeuse, c’est mieux, vous éviterez ainsi l’inconfort intestinal. Dans votre bouteille d’eau vous pouvez l’aromatisez avec quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée ou de citron, remuez bien la bouteille quand vous voulez boire, les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l’eau.

5- Exercices physiques : Marchez, courez, sautez, dansez (pas en boîte de nuit !) chantez, bref défoulez vous surtout la veille de l’examen. Cela vous aidera à vider votre esprit des tensions qui ont pu s’accumuler tous ces derniers temps. Terminez votre séance sportive par de la relaxation : pratiquer la cohérence cardiaque en inspirant sur 5 secondes et expirant sur 5 secondes. Ceci pendant 5 minutes, puis continuez à écouter et à sentir votre respiration et votre ventre se soulever. La cohérence cardiaque est très utile pendant les moments de stress, pratiquez la juste avant de passer votre oral ou votre écrit.

6- Reiki : Dites à vos parents de s’offrir une séance de Reiki histoire de se détendre et de moins vous monopolisez, comme ça vous serez plus détendu et eux aussi. Et puis dites leur que c’est dans les échecs que se font les plus beaux succès.

Je vous souhaite une belle réussite à vos examens. N’oubliez pas si la panique vous empare de bien respirer à fond tout en pensant à un événement ou une image très agréable.

 

bread-1281053_640

Comment bien choisir son pain ?

Avant de vous conseiller et de vous indiquer quel pain choisir, je vous donne un petit cours sur la fabrication du pain. Les artisans boulanger me pardonneront si je ne rentre pas plus dans la recette, je ne suis pas boulangère, chacun sa spécialité.

Comment est fabriqué le pain ?

Il y a deux façons de fabriquer du pain : de manière dite “artisanale” ou industrielle.

 

  • 1- Le pain industriel est un pain bien blanc, avec une mie aérée, souple, une croûte peu épaisse bien colorée comme il faut.

On utilise une farine débarrassée de tous ses minéraux, ses vitamines, le son. Il ne reste plus que l’amidon riche en hydrate de carbone (glucides). Plus la farine est blanche plus son type est bas : T 45 à T 180 pour la farine complète. Il faut ajouter aussi que cette farine bien blanche est bourrée de pesticides car non biologique sauf indication contraire. Mais dans ce cas cela ne changera rien au pain et à son vide nutritif, vous allez voir pourquoi plus loin.

Ensuite, on ajoute de la levure qui est à base de champignons cultivés eux aussi de manière industrielle. Un pétrissage se fait à haute vitesse pour accélérer la fermentation. Cela donnera un pain comme décrit plus haut, sans aucun intérêt mis à part l’amidon qui vous donnera l’illusion d’être rassasié mais durant peu de temps. Parfois on peut aussi trouver dans la composition d’autres farines de fèves, de l’acide ascorbique.

2- Le pain artisanal lui est fabriqué de deux façons : soit avec du levain de levure ou du levain naturel et des bonnes farines biologiques, complètes ou semi-complètes. Ces farines ont un intérêt nutritionnel car elles possèdent en partie ou en totalité l’enveloppe du grain, le son et tous les nutriments.

Le levain de levure est en fait un bout de pâte à pain de la veille qui a été fabriqué à partir de levure comme vu précédemment.

Le levain naturel lui est fabriqué à partir d’une bonne farine biologique et d’un peu d’eau de source. Après plusieurs jours et grâce à une fermentation lente, on pourra l’utiliser.

Alors le pain pourra être préparé à partir de ces 2 types de levures. Mais là où le bât blesse c’est qu’il y a une différence entre ces 2 levures.

En effet, il faut savoir que la levure à base de champignons et le levain de levure ont une enzyme : l’acide phytique, contenu naturellement dans le blé, qui va, lors de la fabrication, neutraliser tous les minéraux de la farine. Par conséquent, l’organisme n’assimilera aucun nutriment. Si vous achetez un pain complet bio fait à partir de ces 2 types de levures, vous n’aurez aucun intérêt nutritionnel contrairement à ce que vous imaginiez.

A l’inverse, le pain bio au levain naturel, lui, vous apportera tous ses nutriments ! Car grâce au levain, il y a une enzyme en plus, la phytase qui elle va neutraliser l’acide phytique. Cette enzyme est naturellement présente aussi dans le blé mais elle ne s’active que lorsque la fermentation est longue. C’est le cas avec le pain artisanal au levain naturel car le boulanger lui laisse le temps de fermenter et le pétrissage est beaucoup plus lent au début. Ce pain ”idéal” permettra à votre organisme d’assimiler tous les minéraux et vous rassasiera sur le long terme. Ce qui aura comme conséquence de moins grignoter et d’avoir moins faim.

Conclusion :

Demander à votre boulanger comment et avec quel levure son pain a été fait.Choisissez un pain au levain naturel et aux farines complètes ou semi-complètes. Il existe différentes céréales, variez les car on sait qu’aujourd’hui le blé actuel a été modifié et a perdu une grande partie de ses propriétés. Cela peut expliquer, en partie, les fameuses intolérances au gluten. Mais là c’est un autre sujet …Donc si vous souffrez de sensibilité au gluten, essayer d’abord le pain au levain naturel.