Tous les Articles


writing-1524065_640

Retrouvez ici tous les articles parus

 

 

 

 

Le yoga des yeux

 

 

Connaissez vous le yoga des yeux ? Rien de très compliqué à faire et très agréable pour détendre votre regard et votre vision, surtout quand on travaille toute la journée devant son ordinateur ou dans un travail de précision.

Ces exercices ont pour but de détendre et de muscler vos yeux. C’est à dire que cela va renforcer votre vision, votre acuité visuelle sera renforcée. Attention, certains vous diront que l’on peut gagner des dixièmes en réalisant ces mouvements oculaires régulièrement de gagner des dixièmes ou encore empêcher le port de lunettes. Je n’en sais rien, aucune étude sérieuse à ce jour n’a été menée. Si vous sentez une amélioration tant mieux ! Mais dans tous les cas cela  va reposer, détendre votre vision et vous permettra de reprendre votre tâche avec plus de facilité.

Ces mouvements se réalisent n’importe quand, l’essentiel étant la régularité. Dès que vous fatiguez, dès que vos yeux sont secs. faites les.

  1. Clignez des yeux fortement 12 fois, cela va humidifier vos yeux. S’ils sont très secs continuez jusqu’à sentir l’humidité sous vos paupières.
  2. Regardez de haut en bas, les yeux bien ouverts vous regardez le plus haut possible puis descendez le plus bas possible. A faire 12 fois.
  3. Sur les côtés, de droite à gauche, vous partez d’un point le plus à droite pour allez à un autre point sur votre gauche. 12 fois.
  4. Diagonales, regardez un point en oblique en haut sur le côté droit puis descendez sur le côté opposé à gauche toujours en oblique, 12 fois et faites de même en partant sur le côté oblique gauche en haut et descendez sur le côté opposé droit.
  5. Des ronds, faites tournez vos yeux dans le sens des aiguilles d’une montre 12 fois puis 12 fois dans le sens inverse.
  6. Faire des 8 toujours 12 fois.
  7. Palming, frottez vos mains les unes contre les autres et posez les en coque sur vos yeux fermés. Restez ainsi une minute, puis ouvrez vos yeux en ayant toujours les paumes de vos mains posés et enfin enlevez les.

Voilà vous avez les yeux reposés, détendus e prêts pour continuer à travailler en pleine forme !

 


De bonnes habitudes pour bien dormir

 

Bien se réveiller c’est important mais si votre endormissement et votre sommeil n’ont pas été bons votre réveil risque d’être difficile. Le sommeil se prépare déjà dans la journée par quelques  bonnes habitudes.

Voici quelques astuces pour vous aider à bien dormir :

  1. Se détendre : Je sais qu’il est difficile dans une journée de ne pas stresser, de ne pas courir, mais si vous le pouvez octroyez vous des petites pauses. Tout au long de votre journée, faites de vos pauses des instants de détente : ne pensez plus au travail qui vous attend,aux enfants à récupérer ou à la soirée. Laissez vous juste guider par ce que vous voyez, entendez et ressentez tout au fond de vous. Pas besoin de rester longtemps, 5 min suffisent à décrocher. Cela va en plus recharger vos batteries.
  2. Limitez les excitants : Un café ou un thé le matin, puis un autre en arrivant au bureau, puis encore un autre au moment de sa pause matinale, et encore d’autres qui s’enchaînent tout le long. Faites le calcul entre vos mugs de thé ou tasses de café, vous risquez d’être surpris. Par conséquent limitez vous à un grand bol le matin de café ou de thé selon vos habitudes puis ne buvez plus que 2 à 3 tasses. Arrêtez vous à partir de 17h car les effets se feront sentir jusqu’au moment du coucher. Si vous aimez les boissons chaudes, pensez aux tisanes dont certaines peuvent vous aider à dormir si vous avez des problèmes : 3 mug dans la journée d’un mélange de valériane, tilleul, passiflore, coquelicot…demandez à votre pharmacien ou herboriste de vous concocter une tisane idéale pour vous.
  3. Se coucher toujours à la même heure : Être au lit à la même heure participe à un bon endormissement et un bon sommeil. Le fait de respecter son horloge biologique et les 1ers signes de fatigue vont vous aider à vous endormir facilement.
  4. Préparer sa journée de demain : Quoi de plus stressant de se coucher en pensant déjà au lendemain et à tout ce que l’on a à faire. Rien de pire pour sa nuit. Alors pour l’éviter, préparer vos affaires pour demain : vêtements, documents et sacoche,…faites aussi une to-do-liste de qui est important pour votre journée. Ainsi vous vous couchez l’esprit tranquille, et en optant pour cette routine, vous pourrez rayez tous les soirs tout ce que vous avez accompli. Peu importe si vous avez mis plus de temps, c’est l’effet du devoir accompli qui va vous satisfaire.
  5. Limitez les écrans : Hé oui difficile de sans passer de nos jours mais malheureusement ils ne sont pas bons pour notre sommeil. Dans l’idéal il faudrait stopper tous les écrans 2 h avant de se coucher. Mais si déjà vous les éteignez lorsque vous allez au lit, c’est déjà un bon début ! La lecture est le meilleur moyen pour plonger dans les bras de Morphée, attention toutefois à ne pas vous laisser emporter par votre livre et dépasser votre heure de sommeil !
  6. Méditer, lâcher prise : Encore ! En fait c’est à faire après votre lecture, s’étendre dans son lit, dans le noir, les bras le long du corps et écoutez son cœur battre, écoutez sa respiration, les bruits alentours. Puis lorsqu’on se sent bien détendu, commencez une respiration ventrale pendant  5 mn tout en visualisant son corps. On commence par les orteils et doucement on passe au niveau des pieds, des chevilles…jusqu’à sombrer dans vos rêves.

Normalement si vous avez suivi tous ces conseils, les 5 mn de respiration devraient être de moins de 5 mn, vous devriez vous endormir rapidement. Si ce n’est pas le cas, n’allumez surtout pas, ne regardez pas l’heure, recommencez la respiration tout en visualisant à nouveau votre corps. laissez vous sombrer dans la douce nuit.


 

 

Comment bien préparer sa journée ?

Je sais que pour certaines et certains le matin n’est pas leur fort. Réveil difficile, mauvaise humeur, perspective d’une journée morose, bref le matin n’est pas une période appréciée. La journée ne commence vraiment qu’à partir de 10h voir midi pour d’autres !

voici donc une série d’idées pour mieux vous réveiller et mieux préparer votre journée.

 

  1. Le Chat : Pour que le réveil soit réussit il convient, dans l’idéal de ne pas se coucher trop tard et de dormir suffisamment. C’est basique mais cela conditionne énormément votre future journée ! Faites sonner votre réveil 10 min avant votre heure de lever avec une rappel de 5 min. Les 3 1eres minutes après la sonnerie seront consacrées à un étirement en bonne et due forme. Faites comme le chat et tirez sur votre corps, vos jambes, vos bras, roulez d’un côté à l’autre (attention à ne pas tomber et à ne pas écraser votre partenaire !).
  2. Respiration : Après le réveil du corps, faites celui de votre esprit pendant 5 min top chrono. Toujours dans votre lit, allongez vous les bras le long du corps. Prenez 5 inspirations profondes en gonflant le ventre et en expirant et en rentrant au maximum votre ventre. Puis visualisez une image positive, une image ou un souvenir, quelque chose qui vous plait et vous détend. Essayez de ne penser qu’à cette image et au bienfait qu’elle vous procure jusqu’au moment de vous lever.
  3. Préparation de la journée : Après cette détente musculaire et celle de l’esprit, levez vous en basculant vos jambes sur le côté et restez assis. Etirez une dernière fois votre dos en levant vos bras le plus haut possible et baissez les en expirant. Pensez y en terme positif à ce qui vous attend et oubliez Machin qui vous énerve ou la tonne de travail. D’imaginer à l’avance tous ces inconvénients ne changera en rien votre situation ! Imaginez juste un moment de la journée que vous savez par avance sympathique, il y en a forcément un et d’autres peuvent s’y ajouter. Dites vous que tout va bien se passer, que c’est une belle journée qui s’offre à vous. La méghode Coué  fait ses preuves, à condition de s’y tenir et d’y croire !
  4. Phrase : Ajoutez un petit plus pour mieux vous concentrer et vous aider, répétez vous un mantra, une phrase que vous aimez bien, une petite prière, une citation, quelque chose de positif, du genre : Tout est simple, fluide et léger. Répétez 10 fois dans votre tête ou à voix haute, comme vous le sentez.

Voilà vous êtes prêts pour votre journée, de prendre cette routine, vous vous sentirez plus léger(re) pour l’affronter et non subir. N’oubliez pas vous êtes le maître, c’est vous qui décidez d’accepter ou de refuser ce qui se présente à vous !

 


Abattement, tristesse, légère dépression,

anxiété, …

 

Voici des mots que l’on pourrait mettre sur soi durant ces mois d’hiver ou lors d’événements négatifs successifs.

Pour vous aider à remonter la pente naturellement, suivez ces quelques conseils pour retrouver votre joie de vivre.

  • La camomille :

Boire 2 à 3 tasses d’infusion de camomille apportent une détente de l’esprit. Elle contient des actifs qui favorisent la relaxation. Vous pouvez aussi utiliser la verveine, le tilleul, ou la mélisse. Faites des cures de 3 semaines puis repos pendant 1 semaine et recommencez en changeant de plantes si besoin.

  • Les omégas 3 :

Ils favorisent la baisse du cortisol et de l’adrénaline, 2 hormones de stress. Mangez des poissons gras en privilégiant les petits comme les sardines, les harengs ou les maquereaux moins pollués que les saumons et thons, utilisez des huiles de colza, de noix, de soja mais aussi des des noix, de la mâche. De plus ces omégas 3 renforcent votre système cardiovasculaire, autant en profiter !

  • Les huiles essentielles :

La lavande fine, la bergamote, le néroli et le petit grain apportent détente, chassent les idées noires, et sont revigorantes par leur parfum frais. Elles donnent du tonus au moral. A respirer dès qu’une pensée négative vous traverse l’esprit ou quelques gouttes sur votre oreiller 1h avant d’aller vous coucher vous aidera à vous endormir facilement.

  • Le grand air :

S’aérer tous les jours, ne serait ce que qu’une dizaine de minutes suffiront à vous détendre. Ajoutez y une marche tranquille, sans réflexion juste un regard posé sur votre environnement vous permettra de retrouver un calme intérieur. Cela abaissera aussi votre tension artérielle et diminuera votre taux de cortisol.

  • L’exercice physique :

Le sport contribue au bien être, c’est prouvé scientifiquement L’activité physique a tout pour elle et pour votre santé et par conséquent pour votre humeur. Un meilleur sommeil, une meilleure concentration, baisse de votre taux de cholestérol et de votre sucre dans le sang, bref que du bon. Pas besoin de s’inscrire dans une salle ou d’aller courir le marathon, 15 à 20 min par jour de marche active avant d’aller travailler, d’exercices physiques comme le fitness, le pilate, le yoga vous feront le plus grand bien.

  • Diminuez la caféine et la théine :

Et oui elles ont les mêmes propriétés et du coup à trop fortes doses elles agissent sur votre sommeil en le perturbant et provoquent alors une dette de sommeil qui fragilisent votre humeur mais aussi entraînent palpitations.

  • Surveillez votre alimentation :

Limitez les produits industriels, trop gras, trop sucrés, trop salés, qui ne donnent rien d’intéressant à votre organisme à part des kilos en trop et des risques de maladies diverses et variées comme le diabète, les maladies cardiovasculaires…

  • Privilégiez ces aliments :

Les céréales de grains entiers sont riches en magnésium et en tryptophane, un acide aminé que votre corps transforme en sérotonine, elle-même reconnue pour calmer et améliorer votre humeur. Les noix, les noisettes, la banane, l’ananas, le jambon cru ou cuit, les épinards et les légumes verts foncés, l’ail cru, le chocolat noir. Tous sont riches en vitamines B6, magnésium et autres nutriments efficaces pour remonter notre moral. N’abusez pas quand même surtout du chocolat noir ! A ceux-ci vous pouvez rajouter les œufs, les abats en général riches en vitamines B12, très importante pour limiter les troubles de l’humeur. Sans oublier les aliments riches en vitamines C qui boostent certes votre immunité mais apportent aussi de l’énergie : tous les agrumes, les fruits rouges comme les fraises, le cassis, le poivrons rouges, les choux et enfin les abats

  • Les câlins, le rire, tout ce qui vous permet d’échanger avec les autres, de partager, et de penser à autre chose.

La pensée positive, même si cela vous paraît difficile à croire, marche très bien. N’oubliez pas que vous êtes votre guérisseur et que votre corps est armé pour faire face aux attaques diverses à condition de l’écouter.

Un seul mot : écoutez votre corps ! Mangez équilibré, sortez, bougez, dormez votre quota d’heures et au besoin faites vous aider pendant quelque temps si vous n’arrivez pas à mettre tous ces conseils en place. Et n’attendez pas en pensant que cela va passer tout seul. Parfois on a juste besoin d’un petit coup de pouce…

 


Qu’est ce que les probiotiques ?

 

Nous savons maintenant que notre système digestif et plus précisément nos intestins, est notre 2ème cerveau (cf « Le charme discret de l’intestin » de Giulia Enders). Les études scientifiques ont démontré plusieurs impacts de faits, de comportements sur notre digestion. Le stress, la prise de poids, la constipation … seraient en partie liés à notre flore intestinale mal entretenue. Les bons nutriments comme les microbes, passent dans les villosités de l’intestin pour se retrouver dans tout notre organisme. La barrière protectrice naturelle qui est jouée par les milliards de bonnes bactéries ne fonctionne plus.

Ce qui signifie que vous êtes plus vulnérables aux maladies, certains aliments irritent l’intestin (on parle du syndrome du colon irritable), les antibiotiques agressent votre flore, bref vous l’avez compris tout passe, tout casse !

Pour les antibiotiques, souvenez vous on vous prescrivez de « l’Ultra Levure » justement pour éviter ces désagréments ou bien on vous conseillait de manger des yaourts.

Hé oui ces ferments lactiques aident nos bonnes bactéries à empêcher les mauvaises bactéries de passer la barrière.intestinale. Ils contiennent eux aussi plusieurs souches de bactéries que l’on trouve normalement dans notre organisme. Mais celui-ci mis à mal, n’arrive plus à jouer son rôle de gendarme, d’où l’utilité parfois de ces ferments lactiques.

Alors doit on prendre des probiotiques ?

Oui et non ! Si vous avez une alimentation équilibrée, riche en fibre, constituée de ferments lactiques : yaourts au lait entier, lait fermentés, choucroute, fromages, mais aussi anchois, olives (cf voir l’article ci-joint : http://reponsesbiomag.com/petit-guide-des-aliments-fermentes-pour-votre-bien-etre/), Vous ne devriez souffrir d’aucun symptôme, et être en bonne santé, à moins d’avoir des allergies. Mais là c’est un autre problème, des probiotiques sont en cours de test pour savoir lesquels seraient efficaces sur ces dites allergies.

Par contre, si vous êtes malades (grippe, gastro-entérite, colon irritable,..) alors là oui vous pouvez les utilisez. Elles seront d’une grande utilité pour renforcer votre système immunitaire, prévenir et réduire les infections, diminuer les ballonnements, les douleurs gastriques.

Ensuite il existe des probiotiques et des prébiotiques. La différence entre les 2 est simple Les prébiotiques sont des fibres alimentaires végétales qui entretiennent votre flore intestinale.

Les probiotiques eux, servent à restaurer rapidement la flore intestinale.

 

Mais il existe plusieurs souches de ferments lactiques et là il vaut mieux demander l’aide d’un naturopathe pour vous aider à prendre les bons, alors je vous dis à bientôt ?


 

Les épices et leurs propriétés :


Les épices sont connues depuis des millénaires, leurs utilisations étaient d’abord médicales avant de parfumer les plats. Nos ancêtres avaient compris leurs bienfaits. Elles remplaçaient avantageusement le sel, très cher à l’époque.
Leurs propriétés sont nombreuses, outre leur parfum qui déjà stimule l’appétit, détend, elles nous apportent beaucoup au quotidien quelle que soit la forme utilisée : fraîche, séchée, poudre ou en Huile Essentielles. Leurs propriétés peuvent varier mais elles seront toujours efficaces. On notera qu’elles sont souvent anti-bactériennes, anti-virales, anti-inflammatoires ou anti-oxydantes, voilà déjà des qualités intéressantes pour se soigner sans en avoir l’air et surtout prévenir les maladies. Des études récentes constatent de plus en plus leurs bienfaits, alors autant en profiter.
Voici un aperçu de leurs propriétés :
  • Système digestif : Le romarin, la cannelle, le cerfeuil (riche en fer, magnésium et vit C), le thym, l’aïl, l’anis vert, fenouil, menthe poivrée, gingembre, clous de girofles, la sauge, la mélisse… toutes ces plantes dont on utilise soit la feuille, la plante entière ou les graines aident le système digestif dans son processus s’il est défaillant pour cause de gros repas par exemple. Elles sont anti-bactériennes, anti-virales, apéritives, carminatives…
  • Appareil rénal : l’oignon, genévrier, persil, cumin, diurétiques le plus souvent
  • Système reproducteur et hormonal : la sauge et muscade emménagogue, le safran, romarin, persil (anti-laiteux), l’aneth (galactogogue),
  • Système respiratoire : lavande, thym, cannelle, curcuma, romarin, origan, le raifort, cardamome, paprika (expectorant)
  • Système circulatoire : l’aïl, curcuma et cannelle abaissent le mauvais cholestérol, piment de Cayenne vasodilatateur et stimule coeur, le raifort, cardamome, le gingembre pour sa teneur en fer, paprika diminue les risques cardiaques
  • Système immunitaire : curcuma, cannelle, thym, coriandre,
  • Système musculo-squelettique : aïl, lavande (en friction), cardamome en HE pour les douleurs musculaires
  • Etat émotionnel : Coriandre pour les insomnies, lavande, basilic, badiane ou anis étoilé pour les états mélancoliques, légères déprimes. L’aneth pour stimuler la concentration et la mémoire.
Voilà, ce n’est qu’un petit aperçu de certaines épices et aromates et de leurs bienfaits. A vous maintenant de les utiliser quotidiennement dans vos plats et desserts. Variez les, mélangez les tout comme votre alimentation. Et bien sur achetez les bio si possible ou ramassez les !
Voici un site que je vous conseille et si vous êtes sur la région bordelaise, ils sont sur les marchés (Libourne, St Médard, Bordeaux …). Les produits sont de qualités.
 Sélectionneur d’épices : http://www.sacrefrancais.fr/index.p…

Baccalauréat, partiels, et autres examens :

 

 

 

Voici quelques règles simples pour bien vous préparer aux examens.

1- Le sommeil : On ne le dira jamais assez mais il est vraiment très important d’avoir un sommeil de qualité. C’est un des facteurs avec la nutrition, de réussite (évidemment il faut réviser aussi) il permet de bien mémoriser. Je sais que pour bon nombre d’adolescents leur horloge biologique est un peu perturbée avec ces satanées hormones. Malgré tout essayer de respecter celle-ci en vous couchant à heure régulière et levez vous dès que vous êtes réveillés, n’attendez pas en vous disant “allez j’ai bien bossé hier je peux dormir encore un peu..”quitte à faire une sieste d’une-demie heure l’après midi si vous êtes vraiment fatigués. On respecte ces horaires toute la semaine y compris le week-end. Vous pouvez vous autoriser un décalage d’une heure en fin de semaine, mais pas plus.

2- L’alimentation : Faire la part belle aux légumes, fruits et légumineuses et préférez les viandes maigres plus faciles à digérer surtout le soir et les jours d’examens. Ce n’est pas le moment d’avoir un coup de barre à cause d’un repas trop copieux ou trop gras. Jetez vous sur les aliments riches en omégas 3 comme les poissons gras, les crevettes mais aussi les légumes secs riches en minéraux, les fruits pour leurs vitamines et pour leurs sucres rapides, tous vont vous éviter les coups de pompe et vous aider à mieux vous concentrer et à garder votre esprit vif.

3- La collation : Il faut en prévoir une car certainement le matin de l’examen, vous petit-déjeunerez peu pour cause de ventre noué. Il serait bête de perdre en sérénité suite à l’oubli d’une collation. Alors emportez avec vous un fruit facile à manger (banane ou pomme) c’est mieux qu’un fruit tout dégoulinant surtout sur votre copie ! Des fruits secs aussi, c’est même l’idéal si vous les aimez : abricot, banane, noix de coco, ananas, raisins secs, baies de goji…associés aux fruits à coques : amandes, noix, pistaches, cajous, .. cela donne un super cocktail et sans se salir les mains.

4- S’hydrater : Penser à bien boire tout au long de la journée. Évitez les cafés et thés tout au long de la journée. Certes ils réveillent mais risquent de vous empêcher de vous endormir le soir, déjà que vous avez du mal. Préférez l’eau plate mais pas gazeuse, c’est mieux, vous éviterez ainsi l’inconfort intestinal. Dans votre bouteille d’eau vous pouvez l’aromatisez avec quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée ou de citron, remuez bien la bouteille quand vous voulez boire, les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l’eau.

5- Exercices physiques : Marchez, courez, sautez, dansez (pas en boîte de nuit !) chantez, bref défoulez vous surtout la veille de l’examen. Cela vous aidera à vider votre esprit des tensions qui ont pu s’accumuler tous ces derniers temps. Terminez votre séance sportive par de la relaxation : pratiquer la cohérence cardiaque en inspirant sur 5 secondes et expirant sur 5 secondes. Ceci pendant 5 minutes, puis continuez à écouter et à sentir votre respiration et votre ventre se soulever. La cohérence cardiaque est très utile pendant les moments de stress, pratiquez la juste avant de passer votre oral ou votre écrit.

6- Reiki : Dites à vos parents de s’offrir une séance de Reiki histoire de se détendre et de moins vous monopolisez, comme ça vous serez plus détendu et eux aussi. Et puis dites leur que c’est dans les échecs que se font les plus beaux succès.

Je vous souhaite une belle réussite à vos examens. N’oubliez pas si la panique vous empare de bien respirer à fond tout en pensant à un événement ou une image très agréable.

 


 

bread-1281053_640

Comment bien choisir son pain ?

 

Avant de vous conseiller et de vous indiquer quel pain choisir, je vous donne un petit cours sur la fabrication du pain. Les artisans boulanger me pardonneront si je ne rentre pas plus dans la recette, je ne suis pas boulangère, chacun sa spécialité.

Comment est fabriqué le pain ?

Il y a deux façons de fabriquer du pain : de manière dite “artisanale” ou industrielle.

 

  • 1- Le pain industriel est un pain bien blanc, avec une mie aérée, souple, une croûte peu épaisse bien colorée comme il faut.

On utilise une farine débarrassée de tous ses minéraux, ses vitamines, le son. Il ne reste plus que l’amidon riche en hydrate de carbone (glucides). Plus la farine est blanche plus son type est bas : T 45 à T 180 pour la farine complète. Il faut ajouter aussi que cette farine bien blanche est bourrée de pesticides car non biologique sauf indication contraire. Mais dans ce cas cela ne changera rien au pain et à son vide nutritif, vous allez voir pourquoi plus loin.

Ensuite, on ajoute de la levure qui est à base de champignons cultivés eux aussi de manière industrielle. Un pétrissage se fait à haute vitesse pour accélérer la fermentation. Cela donnera un pain comme décrit plus haut, sans aucun intérêt mis à part l’amidon qui vous donnera l’illusion d’être rassasié mais durant peu de temps. Parfois on peut aussi trouver dans la composition d’autres farines de fèves, de l’acide ascorbique.

2- Le pain artisanal lui est fabriqué de deux façons : soit avec du levain de levure ou du levain naturel et des bonnes farines biologiques, complètes ou semi-complètes. Ces farines ont un intérêt nutritionnel car elles possèdent en partie ou en totalité l’enveloppe du grain, le son et tous les nutriments.

Le levain de levure est en fait un bout de pâte à pain de la veille qui a été fabriqué à partir de levure comme vu précédemment.

Le levain naturel lui est fabriqué à partir d’une bonne farine biologique et d’un peu d’eau de source. Après plusieurs jours et grâce à une fermentation lente, on pourra l’utiliser.

Alors le pain pourra être préparé à partir de ces 2 types de levures. Mais là où le bât blesse c’est qu’il y a une différence entre ces 2 levures.

En effet, il faut savoir que la levure à base de champignons et le levain de levure ont une enzyme : l’acide phytique, contenu naturellement dans le blé, qui va, lors de la fabrication, neutraliser tous les minéraux de la farine. Par conséquent, l’organisme n’assimilera aucun nutriment. Si vous achetez un pain complet bio fait à partir de ces 2 types de levures, vous n’aurez aucun intérêt nutritionnel contrairement à ce que vous imaginiez.

A l’inverse, le pain bio au levain naturel, lui, vous apportera tous ses nutriments ! Car grâce au levain, il y a une enzyme en plus, la phytase qui elle va neutraliser l’acide phytique. Cette enzyme est naturellement présente aussi dans le blé mais elle ne s’active que lorsque la fermentation est longue. C’est le cas avec le pain artisanal au levain naturel car le boulanger lui laisse le temps de fermenter et le pétrissage est beaucoup plus lent au début. Ce pain ”idéal” permettra à votre organisme d’assimiler tous les minéraux et vous rassasiera sur le long terme. Ce qui aura comme conséquence de moins grignoter et d’avoir moins faim.

 Conclusion :

Demander à votre boulanger comment et avec quel levure son pain a été fait.Choisissez un pain au levain naturel et aux farines complètes ou semi-complètes. Il existe différentes céréales, variez les car on sait qu’aujourd’hui le blé actuel a été modifié et a perdu une grande partie de ses propriétés. Cela peut expliquer, en partie, les fameuses intolérances au gluten. Mais là c’est un autre sujet …Donc si vous souffrez de sensibilité au gluten, essayer d’abord le pain au levain naturel.